bandeau

Les différentes variétés ou couleurs

En résumé

 

A l'origine, il n'y avait que des Sacrés de Birmanie seal point. Les blue point sont apparus après la deuxième guerre mondiale, dans les années 1950. Ces deux couleurs sont ce qu'on appelle les couleurs classiques du birman.

A côté de celles-ci on a un groupe de couleurs comme le chocolate et le lilac point, le red et le creme point, les tabby point et les tortie point, qui ont été introduites chez le Sacré de Birmanie dans les années 1970 et 1980. Ce sont ce qu'on a appelé les nouvelles couleurs. Ces nouvelles variétés se sont maintenant bien établies et font partie de la palette de couleurs du Sacré de Birmanie.

Les couleurs non reconnues par la FIFe pour le Sacré de Birmanie forment pour nous un troisème groupe. On rencontre de plus en plus souvent certaines de ces couleurs dans d'autres fédérations ou clubs indépendants. Il s'agit des silver tabby point et des smoke point. D'autres sont encore de véritables raretés : les cinnamon (cannelle) et fawn (faon) point.

On trouve donc aujourd'hui le chat Sacré de Birmanie dans presque toutes les variantes de couleurs, mais il reste un chat à masque et gants blancs.

Les couleurs classiques seal et blue point sont celles que l'on voit le plus souvent en photos dans les livres sur les chats de race. Avant de présenter les différentes variétés, quelques généralités encore sur la couleur de la robe du birman.
Pour les amoureux et les éleveurs d'autres races, les birmans sont presque toujours les chats aux pattes blanches. D'ailleurs, un grand nombre de juges regardent de prime abord le gantage et ne font pas spécialement attention "au reste". Le gantage n'est pourtant qu'une des caractéristiques du Sacré de Birmanie. Sans lui, l'élevage du birman serait certainement bien plus simple, pourtant quelque chose manquerait. Malgré tout, c'est d'abord selon son type qu'on doit juger un birman et ensuite selon son gantage.

Les Sacrés de Birmanie sont ce qu'on appelle des chats à masque. Ils ne sont colorés que sur les parties du corps qui sont légèrement plus froides, donc les pattes, la queue, les oreilles et le nez. Cette caractéristique est liée à la couleur bleue de leurs yeux qui doivent être du bleu le plus profond possible. C'est ce que tous les birmans ont en commun. On peut voir maintenant comment distinguer les différentes variétés.

En utilisant la terminologie anglaise, on peut classer les différentes couleurs du Sacré de Birmanie en solid point (points de couleur unie), tabby point (points tigrés), tortie point (points écaille de tortue) et torbie point (= tortie-tabby, donc écaille tigré).

Solid Point

Les points, y compris le plat du nez, sont de couleur unie. Les jeunes chatons peuvent avoir passagèrement une trainée blanche s'étendant du haut du nez jusqu'au front. Mais celle-ci se colore rapidement de la couleur des points. Les sacrés de Birmanie "solid point" reconnus actuellement par la FIFé sont : le seal, le blue, le chocolat, le lilas, le roux et le crème point.

 

Tabby Point

Avec le temps, les tabby point se sont introduits dans toutes les couleurs unies. La différence marquante est la présence de bandes facilement reconnaissables dans le masque.
Il y a différents dessins tabby (tigré, marbré, moucheté) mais on n'en fait pas la distinction chez le Sacré de Birmanie. Dans le code EMS de la FIFé, les Sacrés de Birmanie tabby point se distinguent des solid point par le chiffre 21 après le code de la couleur, comme par exemple SBI n = seal point et SBI n 21 = seal tabby point. Aujourd'hui il y a autant de tabby point que de birmans de couleur unie.

 

Tortie Point

Il y a des birmans tortie point (solid point) et tortie tabby point, appelés également torbies. Cela signifie qu'à la couleur classique décrite plus haut s'est ajoutée soit une composante rousse, soit une composante crème. Chacun de ces chats est un exemplaire unique, parce que la répartition des différentes couleurs, le roux, le crème, et la couleur de base des points est absolument aléatoire. La part de roux, respectivement de crème, devrait idéalement être de 50 %. Pratiquement tous les tortie point sont des femelles. Les quelques rares mâles de cette couleur sont presque toujours stériles.